Le lavage de nez, méthode un peu différente

En cette entrée d’automne et avec la météo capricieuse, voilà les microbes qui reviennent en force! Les nez coulent, la toux s’installe, aïe aïe aïe!

Bien laver le nez des bébés est très important afin d’éviter que la situation se détériore, c’est à dire que l’on ne veut pas que ça descende sur les bronches/bronchioles et/ou que cela s’infecte.

Vous le savez peut-être déjà, mais les nourrissons de moins de 6 mois n’ont pas encore le réflexe de respirer par la bouche si le nez est bouché! Ils sont donc particulièrement vulnérables lors d’un petit rhume a priori banale.

Initialement, à la maternité, on a dû vous montrer comment faire une DRP (Désobstruction Rhino-Pharyngée = lavage de nez): bébé allongé sur le côté, pipette de sérum physiologique insérée délicatement dans la narine du haut, et hop, propulsion de cette eau en comprimant d’un coup franc la pipette entre vos doigts.

Bon. Il faut dire ce qui est, personne n’aime recevoir de l’eau dans le nez; les bébés particulièrement et tout enfant ne sachant pas encore se moucher, car ils y sont beaucoup plus exposés que nous, adulte… Bébé pleure, se débat parfois, et c’est un moment agréable pour personne…

Pour autant, ce soin est THE soin qu’il faut savoir faire, car tout simplement, il sauve des vies. Si si je vous assure!

Je vous présente ici une méthode un peu différente pour le lavage de nez en positionnant votre enfant sur….. le ventre !

Deux raisons:

  1. lorsque votre enfant grandi, il gagne en force et musculature. En position sur le côté, il se contorsionne, est à moitié tourné sur le dos, et inévitablement, il avale en partie les sécrétions expulsées par le sérum physiologique. En étant sur le ventre, il ne peut que remettre sa tête droite s’il bouge trop, et dans ce cas, les saletés ressortent par la bouche. Il n’avale plus ou beaucoup moins.
  2. la position ventrale permet un meilleur maintien de l’enfant lors du soin et évite ainsi le risque de blessure entre pipette et paroi nasale. Car l’on peut utiliser le buste de l’adulte pour maintenir le corps de l’enfant tout en apposant délicatement une main ferme sur son visage.

Alors, petites précisions quand même, ce changement de posture ne rend en rien ce moment plus agréable! Soyons honnête. Les bébés n’aiment ni etre tenu, ni l’eau dans le nez… 😕 Mais cela peut permettre aux parents d’être plus a l’aise dans la manipulation de bébé, d’avoir le choix entre 2 façons de faire et donc trouver la méthode qui convient le mieux à celui qui pratique ce soin. Car je remarque que lorsqu’on est pas a l’aise avec une façon de faire, hey bien… On ne la fait pas… Et on retrouve plus de bébés hospitalisés.

Les recommandations sont de faire un lavage de nez avant chaque repas, lorsque le nez est très encombré. Attention toutefois à ne pas en abuser, car les petits nez des bébés sont fragiles et cela pourrait abîmer les muqueuses qui ne rempliront alors plus leur rôle de façon adéquate.

Néanmoins, pour apporter un peu de douceur dans ce monde de brutes, voici quelques petits conseils:

  • parlez à votre bébé/enfant! Dites-lui ce que vous allez faire et pourquoi c’est nécessaire. Même s’il ne comprend pas le sens exacts des mots, il entendra l’intention et saura qu’il va se passer quelque chose.
  • Adopter une voix douce et rassurante mais ne lui mentez pas non plus.
  • laissez-le reprendre ses esprits entre 2, son souffle, et invitez-le à coopérer au maximum pour reposer sa tête ou la tourner dans l’autre sens, par exemple.
  • S’il n’est pas vraiment encombré, juste il ronflote, parfois de simple « fuselettes » suffisent: prenez l’angle d’une compresse ou d’un coton par exemple, instillez quelques gouttes de sérum physiologique dessus et entortillez-le sur lui-même. Insérez dans sa narine et tourner dans le même sens tout en retirant progressivement. Refaites la manoeuvre avec un autre coin de coton et faites la même chose dans la seconde narine.

C’est moins violent et ça retire bien les petites crottes de nez qui peuvent obstruer leurs touts petits « tuyaux ».

Je terminerai mon post avec ces recommandations tout de même: face à tout changement de comportement de votre bébé, une perte d’appétit, une fièvre à partir de 38°C, une difficulté respiratoire, n’attendez pas, appelez votre médecin ou dirigez vous aux urgences le cas échéant.

A bientôt et… N’hésitez pas à me demander des précisions si ça manque de clarté ou si besoin d’une vidéo de démonstration.

——————————

AU SEIN DU COLLECTIF SOL & MANI, CAROLINE VOUS ACCOMPAGNE AVEC VOTRE NOUVEAU-NÉ APRÈS LA NAISSANCE ET TOUT AU LONG DE VOTRE CHEMIN DE PARENTALITÉ EN TANT QU’INFIRMIÈRE – PUÉRICULTRICE DIPLOMÉE D’ETAT & FORMATRICE PETITE ENFANCE . PLUS D’INFOS ICI.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s