Lettre ouverte à mon corps

Je suis désolée. Sincèrement. Je suis ici pour te demander pardon et faire la paix avec toi.

J’ai 35 ans, tu as 35 ans. Et on en a vécu des choses, toi et moi… Alors que toi, tu as toujours été là pour moi, moi, je t’ai tant de fois négligé, ignoré, bafoué, critiqué. Pardonnes-moi, s’il-te-plaît, pour toutes ces années de manque de conscience et de reliance à tout ce que tu m’as pourtant permis d’accomplir.

Je sais qu’il y a eu de nombreuses années difficiles. Et c’était si dur pour moi, psychiquement, que toi, tu as encaissé. Tu as compensé, supporté, et tu m’as porté. Jusqu’au jour où tu m’as dit STOP. Et je t’en ai alors voulu terriblement et injustement, de m’abandonner toi aussi. Pourtant, je t’ai abandonné tant de fois, moi,  tandis que tu voulais m’aider, m’alerter, me prévenir de mon égarement.

Mais je n’ai pas appris à t’écouter. J’ai même appris tout l’inverse. J’ai tant de fois été à l’encontre de mes sensations, ressentis, au point de m’en couper complétement. Et j’ai vécu des expériences terribles à cause de cela. J’ai été jusqu’à apprendre à te détester et/ou à ME détester à travers toi. J’ai laissé des jugements extérieurs devenir MES jugements intérieurs, des croyances nullement remisent en question.

Je t’ai maltraité tant de fois…

Par tes maux, tu m’invites à me guérir. Ton langage doux, je ne l’ai pas entendu. Tu as dû passer par la force, la contrainte pour que je t’entende. Je ne t’en ai pas laissé le choix. J’en suis responsable, j’en ai conscience. Et par cette voix, tu ne me permets plus de partir à la dérive. C’est toi, qui ne me laisse plus le choix aujourd’hui, et je t’en remercie, maintenant que j’en comprends le sens.

Je comprends alors que tu n’es pas qu’une enveloppe. Tu es bien plus. Tu es l’Amour inconditionnel incarné, celui dont j’ai tant manqué et qui pourtant, était là depuis le début, sans que je ne le vois.

Je te remercie grandement que malgré tout ce que je t’ai fait endurer, tu as continué de diffuser l’amour et l’espoir en moi, en me permettant de donner la vie. En permettant à un petit être merveilleux de venir irradier sa lumière au monde; du moins, le mien.

Aussi, je te demande pardon pour le manque d’amour, de regard bienveillant, de protection, de douceur et d’écoute. Je réalise en écrivant ces mots combien je t’ai fait exactement ce que l’on m’a fait. J’ai pris le relai de mon héritage à travers toi. Et aujourd’hui, je te/me libère de ce fardeau.

Je veux faire la paix et être en harmonie avec toi. Je veux te rencontrer et donc ME rencontrer moi, dans ma lumière que tu peux me permettre de vivre, car je sais que par ton amour inconditionnel, tu m’as déjà pardonné.

Le temps est venu de guérir. De me libérer de ce qui n’a plus lieu d’être. De rebâtir de nouvelles fondations, belles, rôbustes et confiantes. Je veux apprendre à te connaître, à écouter tes murmures sans que tu n’aies plus jamais besoin de venir tambouriner à la porte, à t’aimer. Inconditionnellement.

Le chemin sera peut-être encore un peu long, mais je sais désormais que je peux compter sur toi pour me guider. Je veux apprendre à faire équipe avec toi, et j’ai hâte de cela.

J’espère être à la hauteur…

Je t’aime et je ne veux plus l’oublier.

Ton habitant pour la vie.

Ho’oponopono

Vous aussi, vous pouvez utiliser l’outil simple mais très puissant de l’Ho’oponopono avec ces 4 mots:

je suis désolé… pardonnes-moi s’il-te-plaît… je t’aime… merci…

——————————

AU SEIN DU COLLECTIF SOL & MANI, CAROLINE VOUS ACCOMPAGNE AVEC VOTRE NOUVEAU-NÉ APRÈS LA NAISSANCE ET TOUT AU LONG DE VOTRE CHEMIN DE PARENTALITÉ EN TANT QU’INFIRMIÈRE – PUÉRICULTRICE DIPLOMÉE D’ETAT & FORMATRICE PETITE ENFANCE . PLUS D’INFOS ICI.

photo par sydney-sims sur unsplash

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s